fbpx
Livraison partout en France - Gratuite à partir de 170€ d'achat - 10% de remise dès 12 unités sur le Vin et la Bière

mon panier

Livraison partout en France - Gratuite à partir de 170€ d'achat - 10% de remise dès 12 unités sur le Vin et la Bière

Vins bio, biodynamiques et naturels : Quelles sont les différences ?

Posté le 29 juin 2021

Le vin biologique

Le vin biologique existe officiellement depuis 2012. Avant, il ne prenait en compte que la viticulture et non la vinification. Cette démarche oblige dorénavant à n’ajouter aucun traitement synthétique et d’insecticide dans les vignes et, depuis peu, propose à réduire (très légèrement) les intrants lors de la vinification. Par contre, elle autorise l’acidification, la désacidification, le traitement thermique, l’ajout de tanins, l’ajout de copeaux de bois, de soufre, les levures industriels…

Le vin biodynamique

C’est un penseur et philosophe, Rudolf Steiner (1861-1925) qui instaura les bases de cette mouvance aussi appelé anthroposophie. Le vin biodynamique pousse le processus des vins bio encore plus loin. La démarche est plus générale et plus compète que la simple volonté de préservation des sols . Les vignerons qui utilisent cette méthode essaie d’intensifier la vie du sol afin qu’il y ait un meilleur échange entre la terre et la plante. On assiste en effet à la recherche d’une symbiose parfois qualifiée de mystique entre sols, végétaux, animaux et humains. Le but est ainsi d’atteindre des effets de synergies uniques et profitables à tous, en utilisant des méthodes simples : travailler les sols avec précaution (aucune tâche ne doit être mécanisée), mettre en place un système de rotation des cultures en vue de limiter l’usure des sols, utiliser le calendrier lunaire pour cultiver la terre, interdire toute autorisation de sulfites (composés chimiques permettant une meilleure conservation du vin autorisés en agriculture biologique) ou encore utiliser des préparations bio-dynamiques basées sur l’apport direct de matière organique aux sols. On y autorise le collage du vin et la filtration, la chaptalisation (ajout de sucre) uniquement pour les pétillants, mais par contre l’utilisation de dose de soufre plus basse que les vins bio.

Le vin naturel

Le vin naturel combine donc ces deux méthodes mais va encore plus loin en autorisant aucun intrants ni techniques visant à modifier le jus originel, mis à part le soufre… L’objectif recherché est d ‘intervenir le moins possible et de laisser s’exprimer le terroir à son paroxysme . Pour une explication plus complète des vins naturels , regardez notre vidéo youtube
Il existe aussi une autre section dans les vins naturels encore plus « jusqu’au boutiste », les vins Sans Aucun Intrants Ni Sulfites (S.A.I.N.S). Voici ci-dessous un exemple de la différence entre toutes les démarches décrites :
  • Vin conventionnels rouge normes E.U : 160 mg/litre de soufre
  • Vin rouge issu de l’Agriculture Biologique : 100 mg/litre de soufre
  • Vin rouge Demeter (biodynamique) : 70 mg/litre de soufre
  • Vin rouge Association des Vins Naturels : 30 mg/litre de soufre
Une image très représentative des différents ajouts qui sont possibles selon les normes, réalisée par l’association des vins S.A.I.N.S : “
Cliquez pour agrandir
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Partager sur google
Partager sur linkedin

BIENVENUE SUR NOTRE BLOG

Nous partageons avec vous nos actualités, des présentations produits ou autres animations en magasin à Albi.

DERNIERS ARTICLES

CATÉGORIES

0
    0
    Votre panier
    Panier videVotre panier est vide
      Ajouter un code promo